Bonjour à tous !

La période de rentrée est toujours un moment intense et intensif. Les habitudes reviennent doucement à la surface après quelques semaines de vacances bien méritées, et cette réactivation de Vie amène avec elle son lot de projets. Personnellement, la rentrée scolaire a toujours été une formidable période de rêves. Revenir à la page blanche, imaginer comment les choses pourraient être améliorées, réalisées différemment…

C’est également un moment incroyable où tout est possible. Un mélange de bonnes résolutions, d’utopie, et d’une petite touche d’introspection pour faire le point sur l’année écoulée.

Malheureusement, c’est également une période où le temps est rare et précieux, car tout va très vite. C’est pourquoi, après plus d’un mois à me rappeler régulièrement qu’il faut mettre en branle les inscriptions pour l’édition 2019 du projet alloé, je me lance… Seulement maintenant.

L’édition 2018, la première édition, a été un formidable succès. Plus d’une vingtaine d’auteurs se sont inscrits, et ont honoré leur engagement, nous offrant une très belle première histoire avec le Mystère d’Arhane. Cependant, j’ai également reçu quelques messages m’expliquant la déception (voire l’indignation !) de lire dans les derniers chapitres des scènes noires et violentes. Pour cela, mea culpa. Ma volonté était de marquer les intentions de certains protagonistes, et les auteurs ont fait le reste. Comment résoudre cette problématique ? Un message d’avertissement aux personnalités les plus sensibles s’est avéré être un bon compromis.

Hé oui, le projet alloé n’a jamais été estampillé « histoires pour enfants », et la fantasy est parfois cruelle… Je remercie d’ailleurs les auteurs qui ont osé écrire dans un registre plus dur, à la limite du trash, car c’est à mon sens dans ces extrêmes que l’on retrouve la beauté d’un tel projet : quand toutes les sensibilités s’expriment. Quand tous les genres se croisent et se joignent pour une histoire globale et complète. C’était en tous cas mon envie, et je suis heureux que les auteurs se soient sentis suffisamment libres pour s’exprimer ainsi ! Personnellement, et d’autres se joindront à moi, je suis très heureux du résultat, et j’ai lu le Mystère d’Arhane avec beaucoup de plaisir ! Merci encore aux auteurs !

Nous voilà donc de nouveau en route, pour la deuxième édition qui, sans dévoiler les secrets avant l’heure, risque de nous offrir une belle prise de recul sur notre société actuelle. Motivés ? Inscrivez-vous !

Rendez-vous le weekend des 26 et 27 octobre pour l’édition 2019 du projet alloé !

Fermer le menu